Publié par : tripsurfeuse | 22/12/2010

Sea Of Darkness : Indo, surf & drugs

Sea Of Darkness

“Surfing is an addiction and it’s like all addictions. If you let it consume you, it will consume you” Michael Oblowitz

Michael Oblowitz nous aura prévenu : « This is not a surf movie », Sea Of Darkness est un documentaire sur la face cachée du surf dans les années 70 en Indonésie. L’idée de ce film est venue à Michael lorsqu’il croisa Martin Daly à un aéroport et qu’ils commencèrent à parler des vagues en Indo, puis de Mike Boyum et de quelques autres surfeurs qui choisirent le côté obscure de leur passion

Sea Of Darkness

Sea Of Darkness de Michael Oblowitz

Sea Of Darkness, c’est donc l’histoire vraie de 3 surfeurs, Mike Boyum, Jeff Chitty et Peter McCabe, qui choisissent de dealer de la drogue pour financer leurs surf trips. Mike Boyum créé le G-Land surf camp pour masquer son activité illégale et propose même à Martin Daly d’utiliser son bateau Indies Trader pour transporter de la cocaïne. Mais petit à petit les rêves de Mike Boyum et de ses 2 compères se transforment en cauchemars et s’ensuivent la cavale, la prison et la mort

« Bali was an exotic, amazing place : free-flowing opium, free-flowing hashish, free-flowing Thai sticks, free-flowing magic mushrooms; young girls willing to try everything. » Michael Oblowitz

Alors que les uns payent le prix fort, Martin Daly, Bruce Raymond et Dave Barnett suivent le droit chemin et continuent de vivre sainement leur passion pour le surf. Martin Daly refuse la proposition de Mike Boyum pour que son Indies Trader continue de faire boat trip pour surfeurs et non cargo de drogue. Indies Trader deviendra d’ailleurs le Quiksilver Crossing Boat dés le début des années 2000

Indies Trade

Le Indies Trade pour les boat trips

En plus de superbes images, Sea of Darkness est agrémenté d’interviews de Bruce Raymond, Martin Daly, Greg Noll, Rory Russell, Bob McKnight,… de quoi tenir en haleine. En plus, lorsqu’on sait que Sea Of Darkness est le premier film de Michael Oblowitz et qu’il a déjà gagné 10 prix dans les plus grands festivals de surf par de-là le monde, moi je me dis que ça vaut vraiment le coup d’attendre sa sortie en DVD !

“it’s one of the great surfing films, because it’s not about surfing” John Milius (Apocalypse Now, Big Wednesday)

2009 New York Surf Film Festival Best Documentary
2009 California Surf Festival Best Documentary
2010 X-Dance Action Sports Film Festival Best Documentary
2010  Yallingup Surf Film Festival, Australia  Grand Jury Award
2010  Byron Bay Film Festival, Australia  Honorable Mention
2010  Taranaki Surf Festival, New Zealand  Audience Choice Award
2010 San Sebastian Surf Festival, Spain  Best Documentary
2010  Alma Surf Festival, Sao Paulo, Brazil  Best Film
2010 Wavescape Durban, South Africa  Best Film
2010 Surfer Poll Award Best Documentary


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Catégories

%d blogueurs aiment cette page :