Publié par : tripsurfeuse | 22/07/2010

Morning Of The Earth – Le surf 70’s

Morning Of The Earth

« A fantasy of surfers living in three unspoiled lands & playing in natures oceans »


Morning Of The Earth est un film d’Albert Falzon réalisé en 1971 avec les surfeurs Michael Peterson, Nat Young et Gerry Lopez, pour ne citer qu’eux. Moins connu que 5 Summer Stories, Morning Of The Earth est pourtant un bijou qui nous plonge dans le surf des 70’s.

Dés l’ouverture, Albert Falzon nous invite au mysticisme : l’eau, la lumière du soleil au sunrise et sunset, la terre et ses roches, le déferlement d’une longue droite, un chant d’alléluia… Trippant, pas besoin de blablater. D’ailleurs, tout le long du film, la narration est remplacée par du rock 70’s, de la country, du jazz, de la folk…une BO excellente😉

Morning Of The Earth est une bienvenue dans la communauté des souls surfeurs. Cheveux longs, bouclettes blondes, barefoot, les surfeurs hippies rident des spots dont le nom ne sera pas dévoilé au spectateur, seulement deviné par celui qui sera déjà parti en surf trip. Cool.

Morning Of The Earth

Morning Of The Earth

Morning Of The Earth

Morning Of The Earth

Première destination: ici, les shapers bichonnent des fish et single fins au milieu de vastes champs et les surfeurs vivent dans des cabanes perchés en haut des arbres, au milieu de coqs et de vaches. Leur surf est old school, ils suivent les vagues, se déplacent sur leur thrusters sans leash comme s’ils surfaient des longboards…Où sont-ils, Californie,  Australie, Nouvelle Zélande…? On n’a même pas envie de savoir…🙂

Morning Of The Earth

Morning Of The Earth

Deuxième destination : je reconnais l’Indonésie, le pays des gauches avec ses vagues parfaites. Les locaux, entre deux combats de coqs, emmènent les surfeurs sur leurs pirogues à balanciers vers le peak alors qu’eux en profitent pour pêcher. La luminosité est magnifique, la mer glassy, les ombres des surfeurs se reflètent sur les vagues et le surf parait sans fin

Morning Of The Earth

Morning Of The Earth

Dernière destination : cette terre inconnue, la no man’s land, est bordée de sable blanc quasi vierge avec pour seules empreintes, celles laissées par nos surfeurs. Le lieu semble être une île ou plusieurs îles. Les vagues ouvrent en droites ou en gauches et sont rapides. Wipe out ? Nevermind, la vague se ride aussi en body surf, faciiiile !

Morning Of The Earth

Morning Of The Earth

Morning Of The Earth est un surf movie 70’s qui ne laisse pas indifférent : 76mn de surf old school avec des pointures du genre et une sensibilité qui ne se retrouve que rarement de nos jours. Pas de sponsors, juste du feeling. Ça fait du bien ! Finalement, avec le matos qu’on a aujourd’hui, je me dis que ce film pourrait parfaitement être celui de mon prochain trip surf… !

Voici le trailer :

et le site officiel


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Catégories

%d blogueurs aiment cette page :